Transat-épisode 6-« rêves et cauchemars »

 » Rêves et Cauchemars « 

A l’approche des tropiques, doté enfin d’un pied marin,  j’ai troqué le duvet pour un sac à viande. Les quarts se succèdent alternant 3 h de veille pour 6 h de repos . Je n’ai pas encore récupéré des sept jours de nausée. Frédéric m’accompagne en prenant la barre le plus souvent alors que je somnole  sur le banc  lors du quart de nuit.  Arrivé dans ma couchette,  je m’endors très vite mais les grincements du bateau doublés des chocs répétés des tiroirs me tirent d’un repos sans souvenirs…au dessus de moi, le panneau et ses bandes rugueuses se transforment en fenêtre de cachot , je suis transporté dans un train par des claquements répétés dont la sonorité rappelle le cliquetis du joint de chemin de fer ! clac-clac…clac-clac..clac…clac . Plus loin…me voici aux prises avec de gros mexicains dont les chemises à larges cols de satin « m’interpellent », leurs coupes de cheveux à la « stone » torturent mon esprit, gringo…eh gringo…  gringo…eh gringo, je me retrouve au volant d’une Harley Davidson dont la rouille me laisse perplexe, pof..paf…pof…paf … à la station je remplis de gazole la gorge d’une femme à la bouche énorme , aglo…aglo…aglo  !!! C’EST COMMENT QU’ON FREINE !!!!!!!!!!! 

rêves et cauchemars

La tôle résonne des vagues venant lécher la coque, la gite m’entraîne contre le panneau anti-roulis de la bannette. Telle une poupée, mes yeux s’ouvrent et se ferment au rythme du roulis…le voilier me berce, un grand calme s’opère, le bateau plane sans bruit tel un tapis volant, mon corps semble sorti de sa pesanteur,  le temps s’immobilise et bascule  dans l’éternité … je me rendors.      C’EST MERVEILLEUX

 

Dernier épisode : Land  Ho !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.